Qui sommes nous?

La SAS Territoires Citoyens Conseils s’appuie sur les compétences et expériences de son dirigeant, Denis Vallance. 26 années d’expérience de direction générale en service public, intercommunal et départemental, précédées de 7 années en organisations associatives à l’international et en bureaux d’études auprès des collectivités.

 

Partager les questionnements stratégiques que rencontrent aujourd’hui les responsables du développement territorial, co-construire les réponses adaptées, inventer toujours la meilleure manière de « faire société locale » en synergie avec les citoyens et les dynamiques locales, tels sont les défis que nous proposons de porter avec vous.

 

La passion du développement territorial doit se conjuguer avec l’écoute fine et l’analyse des besoins et faire levier sur les capacités et énergies locales par des méthodes renouvelées. Un appui extérieur passager peut permettre de dénouer les complexités, et de trouver ensemble la meilleure voie de résolution et de développement. C’est ce que nous proposons à vos côtés.

Expériences et savoir-faire

Les politiques territoriales
Aménagement du territoire, stratégies territoriales de développement et d’aménagement, projet de territoire, relations entre niveaux de collectivités, contractualisation, organisations internes et mobilisation des partenaires dans une logique de projet, territorialisation des politiques publiques et des services,…

 

Les politiques de solidarité
Développement social, conseil sur les politiques sociales, modes d’intervention et de projet, méthodologie, organisation des services, offre de service à l’usager, intégration des solidarités dans toutes les politiques publiques,…

 

La gouvernance et la citoyenneté
Innovation publique territoriale, nouvelles offres de services publiques ou privées, modalités d’association du citoyen, de l’usager et des partenaires aux politiques publiques, techniques de participation, organisation des partenariats, contractualisation, co-construction de projets,…

 

Les organisations et le management
Stratégies politiques et administratives, articulation entre orientations politiques et conduite administrative, financière et technique des services, projets transversaux, organisation centrale et territoriale des services administratifs et techniques, territorialisation.

 

… et de nombreux travaux collectifs nationaux
Décentralisation, financement des collectivités locales, avenir et refondation des politiques de solidarité, développement social, mobilisation de l’engagement citoyen, coopération internationale.

Philosophie générale d’intervention

L’action publique est confrontée comme la société à une évolution radicale du contexte socio-économique. Le ralentissement de la croissance, la concurrence mondiale des marchés, les difficultés économiques et sociales d’une partie croissante de la population, « l’inter-territorialité » des modes de vie modernes en sont les marqueurs.

 

Des contraintes fortes pèsent sur les budgets publics. L’exercice d’optimisation simple des lignes budgétaires a dans de nombreuses collectivités déjà atteint ses limites. Il s’agit aujourd’hui d’inventer de nouvelles formes d’action publique : répondre aux besoins des usagers, conduire un développement harmonieux des territoires, orchestrer les différentes interventions publiques voire privées autour de logiques de projets territoriaux.

 

La participation citoyenne directe ou au travers de ses représentants de la société civile, est un gage d’ajustement au plus près des besoins et de l’offre publique de services. Et par là-même, d’optimisation des ressources. Le pari de la confiance aux acteurs locaux, de la mobilisation des ressources et capacités citoyennes et partenariales, la fixation d’objectifs ambitieux mais précautionneux de la ressource publique sont autant de conditions de la capacité sereine d’exercice de l’action publique de demain.

Principes de référence

Le temps de l’action, adapté aux ambitions. Le temps laissé à l’émergence, à l’accouchement d’un projet n’est pas du temps perdu pour l’avenir. Les processus d’association des usagers et des partenaires nécessitent du temps d’appropriation et d’expression/proposition, mais garantissent une adhésion forte, gage d’efficacité et de pérennité de l’action qui en découle

 

Les modalités de participation des acteurs concernés, à l’interne des collectivités (élus, directions, cadres, agents, partenaires sociaux) sont également prépondérantes pour assurer la fiabilité de tout le processus

 

Les logiques de projet communs associant différents niveaux de collectivités et de partenaires sont une des réponses possibles aux économies budgétaires qui ne peuvent plus se suffire des réductions de x% de chaque ligne.

 

L’invention à la carte et sur mesures plutôt que des modèles pré-construits, « prêts à l’emploi » mais insuffisamment « prêts à l’efficacité »

 

La mise en perspective du moyen et du court terme pour répondre aux exigences renforcées de durabilité et de pérennité de l’action publique

 

La capacité à donner et à exprimer le sens de l’action publique, apte à mobiliser les énergies et à mesurer le degré d’acceptabilité des projets que les seules procédures légales de consultation ne peuvent suffire à garantir.

Modalités d’intervention

En commande directe ou en réponse à des appels d’offres, notre mode privilégié d’intervention se base sur des missions courtes (10 à 20 journées) en appui à une équipe d’élus ou de direction générale sur la base de quelques grands principes : co-construction de politiques publiques, contractualisation (interne, externe), territorialisation, coopération inter-institutionnelle, participation citoyenne, engagement citoyen, innovation publique territoriale, management et organisation structurelle, négociation stratégique.

 

Dans le cas de missions plus lourdes et/ou plus complexes, partenariats avec d’autres intervenants (co-traitance, sous-traitance) partageant les mêmes valeurs et principes d’action.